Actualités, nouvelles et manifestations culturelles Dowzr

Souvenirs de Dol de Bretagne

0 306

Boutique de souvenirs: CHEZ LASSERON . 26 rue Lejamptel. 35120 DOL DE BRETAGNE

 

Ce qui frappe tout de suite en entrant c’est le merchandising, ou plutôt son absence…
Des produits typiquement bretons, forcément, comestibles ou non, posés ici et là et même au sol, sur lesquels il est de fait facile de trébucher. Mieux vaut donc avoir les yeux partout! Mais ils y vont d’eux-mêmes, partout, tant l’offre est grande et variée.

 

  

Des fameux bols à prénom aux caramels au beurre salé, en passant par d’innombrables boîtes de sardines décorées ou encore d’improbables objets décoratifs, on ne sait que choisir!
Le vendeur et propriétaire des lieux ne sait pas trop, lui non plus, quoi nous conseiller. Mais sa disponibilité et sa politesse, en décalage avec le bazar ambiant, envahissent autant l’espace que ses articles, On vit là une sorte de moment suspendu…
Bar-Restaurant LE KATEDRAL. Place de la Trésorerie. 35120 DOL DE BRETAGNE
Tél : 02 99 48 25 28

 

  

A deux pas de la cathédrale de Dol-de-Bretagne, les pavés au sol et les murs en granit vous font basculer dans un autre temps.
Est-ce parce j’y ai été amenée par un enfant du pays, ami de la patronne, que je m’y suis sentie comme chez moi? Peut-être…
Toujours est-il que j’ai eu l’impression d’arriver chez une tante ravie de me voir.
Ici on vous salue, on s’inquiète de votre bien-être, y compris la clientèle qui paraît aussi faire partie de la famille. Il faut dire que la patronne se permet de choisir ses clients, n’hésitant pas à sortir les irrespectueux. Et avec sa gouaille personne n’y trouve à redire. Une vraie Bretonne, pure et dure.
A l’étage on peut jouer au billard, aux fléchettes, ou faire une partie de baby-foot… Entre ces divertissements et la vie que chacun raconte au comptoir on ne s’ennuie donc pas!
Et si l’on boit plus qu’on ne mange (la vraie Bretagne, vous dis-je!), on mange très bien, à des prix plus que raisonnables.
Un endroit et des personnages à découvrir, avec tout le respect et les sourires qu’ils méritent.

 

Récit Emmanuelle RUIS

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.