Actualités, nouvelles et manifestations culturelles Dowzr

$KUNKDOG « U.R.S.S – UNITED ROBOT SPACE SYNDICATED »

Expo Solo Show

0 54

David PLUSKWA Art Contemporain

53 rue Grignan – 13006 Marseille

Exposition du 22 novembre au 22 décembre 2018
Horaires d’ouverture : du mardi au samedi de 14h30 à 19h
et sur RDV

par mail : david@david-pluskwa.com
par sms : 06 72 50 57 31

 

 

Une enfance agitée, de jeunes années électriques, des nuits blanches, des amours perdues, la dèche à Paris ainsi que des virées en pagaille, à New York, au Texas ou au Maroc… Le peintre marseillais David $kunkdog Negri arpente depuis toujours un fil ténu, aux marges de la culture populaire. En près de deux décades, l’artiste marseillais s’est imposé comme le chef de file de la nouvelle figuration libre phocéenne.

Son vaste atelier, installé à deux pas du Vieux-Port, est devenu en une poignée d’année une petite factory, où la jeune garde locale – de la prometteuse Rose Madone à HugPat en passant par Clément Verdière – vient libérer son imaginaire et prendre conseil.

 

Je suis avide de techniques” confie $kunkdog. “Après la gouache, je suis rapidement passé à l’huile, à l’acrylique, au glanage de morceaux d’affiches ou de stickers directement arrachés à la rue, puis aux poskas et à la bombe, suite à ma rencontre avec une importante équipe de graffeurs et de vandales marseillais… Chaque apport n’en chasse pas d’autres pour autant, et toutes ces matières s’accumulent aujourd’hui dans chacune de mes œuvres.

 

Sous les conseils de son galeriste David Pluskwa, l’artiste s’est récemment rendu de l’autre côté de la Méditerranée, aux portes de l’Atlas.

 

Au Maroc, à l’ombre d’une résidence créative, chaude et bienveillante, $kunkdog a mis à jourrévélé une de ses plus importantes progressions : “c’est au cœur de la Fondation Montresso • Jardin Rouge, à Marrakech, que je me suis déplacé sur le volume et la sculpture” explique l’artiste. “Après avoir rempli, travaillé et couvert des surfaces infinies de toiles, j’ai profité de ce laboratoire d’expérimentation qu’est la Fondation pour m’aventurer sur un médium nouveau.

 

Après avoir initié en février 2018 C.C.C.P., une série de totems grands-formats, $kunkdog expérimente de nouveaux assemblages. Il dresse désormais des palissades. Des palissades noires, sombres, nébuleuses. Anthracites, taillées dans du bois dont on ne fait habituellement pas les œuvres d’art. Des barricades comme des fonds d’écrans, sur lesquelles viennent s’accrocher un panthéon de créatures : “elles sont hybrides, robotiques, parfois paumées, toujours pulsionnelles” explique l’artiste. “Bêtes à cornes, space-painter, oiseaux de malheurs, drones-humanoïdes sans missions… Mon bestiaire est mi-pneumatique, mi-lubrique”. Et se raconte désormais sur ces imposants panneaux de bois, bas-reliefs tirés d’une archéologie imaginaire et décentrée.

 

Intitulée U.R.S.S., pour United Robot Space Syndicated, cette nouvelle séquence créative s’ouvre en novembre chez David Pluskwa, à l’occasion du premier solo show de l’artiste, organisé à la galerie.

 

Texte de Théophile Pillault.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.