Actualités, nouvelles et manifestations culturelles Dowzr

Fanfiction : Une nouvelle forme de littérature

0 350

Le web a lui aussi son genre littéraire. Les fans poursuivent les histoires de leurs idoles au gré de leur imagination et postent leur récit sur internet. Le héros peut être issu d’un jeu vidéo, d’une série télé, d’un roman, d’un manga, d’une bande-dessinée… Plusieurs sites dédiés à recevoir ces textes sont apparus sur la toile. Il est très facile d’intégrer la communauté des écrivains de fanfictions. Une inscription en ligne, quelques renseignements sur votre univers de lecture et c’est parti.

 

Parmi la multitude www.fanfictions.fr propose des publications par catégorie, www.hpfanfiction.org s’adresse aux inconditionnels d’Harry Potter, http://etude.fanfiction.free.fr/lexique.php dresse un lexique pointu du genre…

Et bien sur www.wattpad.com plateforme d’auto-publication rendue célèbre grâce à Anna Todd, auteure de la série « After ». La jeune américaine commence son texte sur son smartphone en 2013 et le poste sur wattpad.

Résultat : son histoire est téléchargée plus d’un milliard de fois, elle est publiée aux Etats Unis en 2014 et vendue en France en 2015 environ 200 000 exemplaires. Et pour clore le succès, Paramount Pictures a acheté les droits cinématographiques.

After

Avec la fanfiction, l’auteur prend en compte les commentaires, critiques ou encouragements de ses lecteurs. Cela induit sur la psychologie des personnages, les intrigues… L’écrivain partage ses écrits et les enrichit.

Tous ces sites ont rempli un vide : donner un support à la communauté des amoureux de la lecture et de l’écriture. Le taux serait d’un écrivain pour dix lecteurs. Internet n’a pas tué la littérature. Bien au contraire, la toile a ouvert un espace de rencontres aux amateurs des mots et des fictions.

 

Le groupe Amazon a senti le vent et développé https://kindleworlds.amazon.com/ : une plateforme en ligne permettant la vente de fanfictions. Tout est prévu : le contrôle des textes, le nombre de mots, les univers et le partage des profits de vente entre l’auteur, les ayants droits de l’œuvre de fiction prise pour inspiration et le site amazon.

E L James

Il faut citer pour conclure le best-seller du genre : « Cinquante nuances de Grey » d’E.L. James, romance érotique en auto-publication sur le site de l’auteur puis en impression à la demande sur www.thewriterscoffeeshop.com avant d’envahir les librairies et d’investir les salles de cinéma.

 

Alors… Écrivains en herbe ou lecteurs chevronnés… à vos claviers !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.