Actualités, nouvelles et manifestations culturelles Dowzr

T. Quinctius Flamininus

Statère d’or - Chalcis (c. 196 av. J.-C.)

0 33

Lot 25

T. Quinctius Flamininus

Statère d’or – Chalcis (c. 196 av. J.-C.)

D’une insigne rareté et du meilleur style. 

Exemplaire de la collection N. B. Hunt vente Sotheby’s (New York) des 19 et 20 juin 1990, N°111 et de la collection J. C. Guilliams acheté chez Tradart et de la vente NGSA V des 2 et 3 décembre 2008, N°162 
8.50g – Cal. 29 

Estimation : 700’000 CHF / Mise à prix : 500’000 CHF

 

Soldat courageux, dirigeant déterminé, négociateur, médiateur, homme cultivé admirant les beautés et les richesses de l’art grec, fin stratège, citoyen fidèle à Rome.

Ces traits de caractère se retrouvent dans le portrait de cette magnifique pièce, la finesse de la ciselure pour rendre un visage déterminé.

 

Elle sera vendue aux enchères par La Maison Palombo lors de sa 17ème vente aux enchères, le 20 octobre 2018 à l’Hôtel Président Wilson – Genève. 

 

Titus Quinctius Flamininus (229-174 avant J.-C.) était un homme d’État romain.

Valeureux et téméraire, notre personnage commence sa carrière comme tribun militaire durant la seconde guerre punique. Il sera successivement propréteur en -205, édile à Rome deux ans plus tard, questeur en -199 puis consul en -198. Ce titre de consul est le premier fait étonnant dans la biographie de Titus Quinctius Flamininus : l’âge légal pour être nommé consul est fixé à 30 ans, Titus ne les a pas encore à la date de sa nomination. Ses pères ont déjà décelé les richesses et les facultés du jeune homme.

 

Titus Quinctius Flamininus enchaîne les titres honorifiques : il devient Général en chef des armées romaines lors des secondes guerres macédoniennes. Il mènera l’armée à la victoire à Cynoscéphales en Thessalie en -197. Philippe V de Macédoine se voit dessaisi de tous les territoires grecs qu’il avait conquis.

Sous le titre de Proconsul, pendant les Jeux Isthmiques de -196, il rend la liberté aux cités grecques. Libérateur du peuple grec, Titus Quinctius Flamininus est au cœur de son apogée : des monnaies sont frappées à son effigie et certains citoyens lui louent un culte.

Titus Quinctius Flamininus

 

Fin stratège, il conduit en -195 la guerre de Lacédonie : Sparte, menée par Nabis, attaque la coalition romaine (Rome, Pergame, Rhodes et la Macédoine). Invoquant le danger de l’instauration d’une tyrannie par Nabis et les siens, Titus convainct les grecs de s’allier à son armée. Après un siège de la ville d’Argos, Gythion et Sparte sont prises d’assaut.

Désormais, les négociations commerciales de cette région seront sous la loi de Rome.

 

Titus Quinctius Flamininus rentre triomphant à Rome. Il est le médiateur entre les peuples grecs et romains et régulièrement il est envoyé en mission d’avertissement.

Par exemple en -192, il lui est demandé de régler le conflit entre Eumène II de Pergame et Antiochos III Mégas (cet épisode se terminera par une guerre entre la coalition romaine et Antiochos III qui a été rejoint par les Eoliens). Une de ses dernières missions sera du domaine de la diplomatie : la rencontre avec le roi Prusias Ier de Bythinie.

La mort de Titus Quinctius Flamininus est située vers -174.

 

Toutes les infos de la vente, cliquez ici

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.