Actualités, nouvelles et manifestations culturelles Dowzr

Hong Kong

International Antiques Fair 2019

0 98

 

 

Bouillonnante, hyperactive, culturelle, multinationale…

Hong Kong allie la modernité et les traditions.

 

 

 

 

Ce week-end, Hong Kong est le point de rendez-vous des collectionneurs, amateurs et marchands d’art asiatique : du 25 Mai au 28 Mai 2019 se tient le Salon international des antiquités (International Antiques Fair) au sein du prestigieux Hong Kong Convention and Exhibition Centre (1 Harbour Road, Wanchai, Hong Kong). Dernières acquisitions des galeristes et expositions pour admirer les beautés de l’Extrême-Orient (jade, ivoire, peinture, sculpture, laque, émaux cloisonnés, mobilier…).

 

 

 

 

 

La galerie Alisan Fine Arts promouvoit les artistes contemporains et organise des expositions sur les grands maîtres comme Zao Wou-ki, Chu Teh-chun ou Walasse Ting.

 

 

Le Musée d’histoire de Hong Kong (The Hong Kong Museum of History) a été inauguré en 1998 après de lourds travaux de réaménagement. Des expositions, des activités, des visites… plongent le visiteur dans l’histoire de Hong Kong : environnement, culture, Guerre de l’Opium, naissance et croissance de l’île…

 

 

L’île de Hong Kong et les Nouveaux territoires.

A l’issue de la première Guerre de l’Opium, la Chine cède Hong Kong aux britanniques en 1842 par le traité de Nankin. En 1860 la région de Kowloon, puis en 1998 de nombreuses petites îles tout autour viennent s’ajouter aux possessions britanniques, formant ainsi les Nouveaux territoires. Un bail temporaire est mis en place à cette époque entre la Chine et la Grande Bretagne.

Hong Kong est alors un comptoir maritime et un point d’entrée vers la Chine par la rivière des Perles et la région de Canton.

En 1984, un accord de rétrocession est signé entre Margareth Thatcher et Deng Xiaoping pour préparer la transition, et également pour rassurer les investisseurs et les habitants. Non Hong Kong ne passera pas sous régime communiste.

En 1997, le bail arrive à sa fin. Hong Kong, Kowloon et les Nouveaux territoires sont rattachés à la Chine. Mais Hong Kong reste et demeure une région autonome à l’administration spéciale (« Special administrative Region » ou « SAR »). En pratique, le système politique, les décisions législatives, juridiques, économiques et financières (yuan pour les chinois, dollar hongkongais pour les habitants de l’île) sont différentes des chinois. Cependant, en matière de défense et de diplomatie Hong Kong n’a pas d’indépendance et doit s’en remettre à la Chine. Ce nouvel accord entre la Chine et la Grande Bretagne est signé pour 50 ans.

En 2047 donc, le statut de Hong Kong devrait encore évoluer.

Hong Kong restera-t-elle une exception ?

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.